Comment bien aérer son intérieur ?

Pour éviter les problèmes d’humidité, de pollution intérieure et d’autres problèmes d’aération, il est important d’aérer quotidiennement son logement. Mais en pratique, comment faire ?

Pourquoi aérer son logement ?

L’aération est une étape incontournable dans la dépollution de l’air intérieur, qui est généralement plus pollué que l’air extérieur. En faisant entrer celui-ci pour remplacer le premier, l’environnement est ainsi plus sain et plus propre. La durée d’une bonne aération doit être d’au moins quinze minutes par jour, même s’il est préférable de doubler ce temps, en ouvrant les fenêtres une fois le matin et une seconde fois le soir. Il faut aussi toujours aérer après des travaux ou du bricolage, pour évacuer poussières et produits chimiques.

Aérer par tous les temps

Même s’il fait froid, le logement n’aura pas le temps de se refroidir durablement. Il faut simplement penser à éteindre les chauffages durant l’ouverture des fenêtres pour éviter des gaspillages d’énergie. On pense souvent que des problèmes d’humidité peuvent être engendrés si le temps au-dehors est maussade. Or, il n’en est rien, bien au contraire : le renouvellement de l’air intérieur va assainir celui-ci, diminuer le taux d’humidité dans l’air notamment en évacuant l’eau évaporée de la douche, de la vaisselle ou encore du séchage du linge, et éviter ainsi bien des problèmes d’aération. Ainsi, même si le temps est pluvieux, il faut aérer une fois l’averse passée ou bien en évitant d’ouvrir les fenêtres du côté où le vent fait pénétrer la pluie dans la maison.