La ventilation positive hygrorégulée est-elle faite pour mon domicile ?

Dans une habitation, il est très difficile de chauffer un air humide et cela provoque une stagnation des particules qui deviennent polluantes pour les habitants. La bonne ventilation d’une maison s’avère nécessaire pour garantir une excellente santé et le confort d’où la valeur inestimable de la ventilation positive hygrorégulée.

Le principe de la ventilation positive

La position de l’installation de votre ventilateur positive importe peu, le plus important est qu’il soit capable de prendre l’air extérieur pour la ventilation de votre pièce. Ce processus est possible grâce à l’intervention d’une turbine qui aspire l’air et le filtre pour plus de pureté. Cet air doit au préalable être tempéré et hygrorégulé avant d’être ventilé dans la maison. En bref, l’action de la ventilation positive hygrorégulée est triple. Tout commence par l’aspiration et le filtre d’air, ensuite l’air est tempéré à l’aide du réchauffeur et enfin, l’air pollué et humide est évacué de la maison. Tout ce processus vous permet d’avoir un air pur et de lutter contre les moisissures, la prolifération des acariens et micro-organismes.

Les avantages de la ventilation positive hygrorégulée

Il ne fait pas de doute qu’avec la maîtrise de l’hygrométrie et la circulation de l’air dans la maison, cette ventilation positive facilite le chauffage et par conséquent, va vous faire réaliser des économies d’énergie à ne pas négliger. Elle vous met aussi à l’abri de divers polluants à l’instar du gaz carbonique, des biocides, des poussières, des fumées, des allergènes…